09 novembre 1970/09 novembre 2010 : le gaullisme est plus que jamais d’actualité !

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

 

colombeyanne.jpg

Demain sera célébré le 40ème anniversaire de la disparition du Général de Gaulle. Homme hors du commun, le plus illustre des Français laisse alors la France veuve, selon le mot de Georges Pompidou.

 

40 ans après sa mort, que reste-t’il du gaullisme, peut-on se réclamer du gaullisme sans avoir connu le général, le gaullisme est-il vivant ?

 

Sans hésitation, oui en 2010, le gaullisme est bien vivant ! Le message du Général de Gaulle est un socle, il est celui de beaucoup d’entre nous, il est celui de mon engagement politique. Chaque anniversaire, chaque commémoration est une occasion de rappeler l’actualité de ce message.

 

Aujourd’hui, la question n’est pourtant pas  de s’interroger sur ce que le Général aurait fait à notre place dans la France de 2010, mais d’agir en fonction d’un système de valeurs intemporelles.

Tout d’abord, le gaullisme c’est l’attachement profond à la France. Loin des nationalismes obscurs, le gaullisme est un patriotisme éclairé : la France est un pays libre et indépendant, fier de ses valeurs. Spécialement à l’heure de la mondialisation qui tend à nous faire perdre nos repères.

 

Le gaullisme c’est le courage, l’intégrité politiques et le dévouement. Valeurs qu’a incarnées l’homme du 18 juin 40. Son désintéressement fut exemplaire tout au long de sa vie.

Le gaullisme c’est croire en l’Etat. Un Etat pragmatique qui s’adapte à de nouveaux défis, un Etat qui réforme. L’héritage du Général de Gaulle, c’est la dimension sociale de l’action politique. Lorsque l’on a récemment parlé d’articuler démocratie sociale et démocratie politique, on parle le gaullisme !   

Je suis gaulliste aussi parce que la logique du Général de Gaulle a toujours été d’accompagner et d’anticiper les évolutions de la société, de servir l’intérêt général en n’étant pas prisonnier des idéologies. Le gaullisme c’est le refus des dogmatismes politiques, ceux qui ont ébranlé tout le vingtième siècle comme le marxisme et le nazisme.

 

Le gaullisme est aujourd’hui une référence. Il est un état d'esprit, une philosophie politique. Le gaullisme est donc plus que jamais d’actualité dans une société souvent en manque de boussole !

 

Photo:dépôt d'une gerbe sur la tombe du général de Gaulle à Colombey-les-2-églises-Novembre 2009

 

Commenter cet article