Abattage des arbres aux Jacobins:un moratoire s'impose !

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

Un moratoire s'impose ! La décision d'abattre les arbres situés en haut du tunnel suscite de vives réactions au sein de la population. La mobilisation est très forte depuis quelques jours et nécessite aujourd'hui que la municipalité reconsidère son projet. En s'exprimant haut et fort, les manceaux expriment leur attachement à leur place des Jacobins. Il faut les écouter. Pour cette raison, un moratoire de cette décision doit être pris par le maire du Mans. Il n'y a pas urgence à abattre ces arbres. En revanche, il y a urgence à écouter, expliquer aux manceaux le contenu même du projet envisagé aux Jacobins. Il y a urgence aussi à organiser à la Rentrée une grande réunion autour de cet espace majeur de notre ville. Il y a urgence à repenser de manière global cet aménagement. Il est une formidable occasion de requalifier un espace public en en faisant un espace de vie agréable aux espaces soignés (mobilier urbain, qualité des matériaux, plantations, place du piéton, marchés...). Il y a urgence enfin pour le maire du Mans à tenir compte des propositions faites par les élus au sein du comité de pilotage du chantier du tramway. Un rideau d'arbres à proximité des terrasses du Jet d'eau a ainsi été proposé et retenu. L'idée étant de constituer des ambiances ombragées propices à la flânerie. Cette mobilisation exceptionnelle est l'illustration de l'enjeu que représente cette place aux yeux des manceaux. Enjeu que nous ne cessons de rappeler ! La municipalité doit en être à la hauteur. Son erreur originelle provient du refus d'organiser un concours d'architectes pour l'aménagement de la Place. Un volet concertation, sensibilisation y aurait naturellement été prévu sous forme de réunions, expositions, communications. A vouloir faire vite, sans prendre la peine d'organiser une procédure adaptée aux enjeux, sans prendre le temps d'expliquer ses intentions, la municipalité mancelle se coupe des manceaux. Leur adhésion à la future place des Jacobins est nécessaire. Ils en sont les usagers quotidiens. Un moratoire s'impose!

Commenter cet article