Réforme des rythmes scolaires au Mans : 3 propositions pour lever le flou

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

Alors que le décret relatif à l’organisation du temps scolaire dans les écoles maternelles et élémentaires a été publié le samedi 26 janvier 2013 au Journal Officiel, la Ville du Mans n'a toujours pas mis ce dossier à l'ordre du jour.

 

Le conseil municipal de jeudi dernier (31 janvier) n'en parlait pas alors que le débat avait été annoncé par le Maire lui-même pour cette date. Par ailleurs, des incertitudes demeurent quant au financement de la réforme par les collectivités locales.

 

De nombreuses associations d'élus locaux demandent de leur côté que l'Etat s'engage de manière pérenne. Je regrette cette méthode qui consiste à remettre continuellement à plus tard ce qui devrait être fait aujourd’hui. La décision de la municipalité mancelle doit être transmise au Directeur Académique le 31 mars. Le prochain conseil municipal aura lieu le 28 mars ! 3 jours entre le débat municipal et la décision définitive. Curieuse méthode.

 

 

IMPREPARATION NATIONALE ET LOCALE


L’impréparation de cette réforme est donc totale ; au niveau national et au niveau local. Pourtant, chacun est concerné car elle touche non seulement aux rythmes scolaires, mais aussi à l'organisation des familles, au fonctionnement de la collectivité qui prendra à sa charge les activités périscolaires.


 

INTERROGATIONS DES FAMILLES


Il est par conséquent urgent que la municipalité mancelle s’en préoccupe réellement et réponde aux interrogations des familles, chefs d’établissements, parents d’élèves et élèves :

quelle demi-journée sera retenue dans les écoles mancelles ?

Le mercredi matin dès septembre 2013? Le samedi matin, par dérogation, à partir de septembre 2014 ?

Quel sera le contenu du nouveau temps éducatif quotidien organisé par les services municipaux? (45 minutes/jour).

Qui paiera les nouvelles activités périscolaires ? Le fonds mobilisé par l’Etat sera-t’il pérennisé ?

Quelles conséquences pour les budgets des familles et les finances de la ville ?

Quel impact pour les associations culturelles et sportives ? Les équipements (gymnases, salles, etc.) seront-ils suffisamment adaptés ?

 

Il y a beaucoup d'inquiétudes exprimées mais le flou est total. La consultation est essentielle et ne doit pas se faire a-minima.

 

3 PROPOSITIONS

 

Pour cette raison, je fais 3 propositions au Maire du Mans qui pourraient être mises en œuvre dans les prochaines semaines:

- tout d’abord qu’un questionnaire soit adressé à l’ensemble des parents dont les enfants sont scolarisés à l’école primaire.

- ensuite qu’une table ronde soit organisée avec tous les acteurs du monde éducatif, les parents d’élèves et les élus.

- enfin que la municipalité demande au Ministre de l’Education Nationale que lui soit précisé le caractère pérenne ou non de la dotation de l’Etat aux collectivités pour la mise en œuvre de la réforme.

 

On le voit le sujet nécessite écoute, concertation et anticipation. Au Mans, on en est très très loin…

Commenter cet article

Hubert Caroline 11/02/2013 10:55

Je suis heureuse de voir qu'une élue soulève la question!. De mon côté (parent d'élève) je suis surprise de constater du peu de curiosité des autres parents. Demain je serais en grève en tant que
parent (sans étiquette) et la Mairie recevra mon courrier pour leur signifier mon désaccord sur la non communication sur le sujet mais aussi mon soutient face au ministère qui laisse la
collectivité seule face à une décision aussi importante. Merci à vous de continuer à mettre en lumière ce sujet.

François 04/02/2013 13:46

Une fois de plus, on pêche par défaut de méthode et de concertation. C'est à croire que le maire du Mans et sa majorité, ont découvert la réforme par voie de presse et sont déconcertés face à ce
projet. Entièrement d'accord avec toi Anne, "impréparation nationale et locale" comme sur beaucoup de sujets. C'est le quinquennat des "couacs" et la situation de notre pays ne permet pas
l'improvisation...

le blog d'Anne BEAUCHEF 04/02/2013 14:35



Merci de ce message François. Les Manceaux sont dans l'attente sur ce dossier pour s'organiser. Bonne journée et à bientôt. Anne