Demande d'audit du club: une réaction à contre-temps et un mauvais coup porté au Club

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

ML72-CAL_130228.gif

 

A la lecture des articles parus ce matin dans la presse concernant la demande d'audit des comptes du Club Le Mans FC par le Maire du Mans, nous avons, avec mon collègue Alain Pigeau, adressé aux medias locaux le texte ci-après.

 

 


Le Maire du Mans prend enfin conscience de la gravité de la situation financière du Club Le Mans FC !
Sa décision de demander un audit des comptes du club, publiée aujourd'hui dans la presse, est malgré tout déroutante. 

Déroutante car demandé par notre groupe politique au lendemain de la périlleuse fin de saison du club, cet audit avait à ce moment là toute sa raison d'être. Pourtant le Maire ne l'avait pas retenu...

Déroutante car c'est seulement 8 mois après la très sérieuse alerte vécue par le Club que le Maire se décide à demander l'évidence: quelle est la situation financière exacte du Club Le Mans FC?

Déroutante aussi car s'il fait enfin cette demande d'audit, il en choisit très mal le moment ! La faire quelques jours seulement avant la rencontre avec la DNCG est un très mauvais coup porté au club.

Pourquoi le faire si tardivement avec un risque réel de fragiliser le dossier devant le gendarme financier du football français? 

Les termes mêmes employés par le maire du Mans, tels que rapportés par la presse, sont teintés d'une telle suspicion (dette à l'égard de la Ville, hypothèques sur La Pincenardière, dette fiscale et sociale, commissions dues aux agents des joueurs en éclairant les conditions de transfert...) qu'ils font peser un risque certain sur le dossier du Mans.

Maladresse ou mauvais coup? A coup sûr, une nouvelle faute.

Commenter cet article