Installation d'un portail Passage des Arcades: insuffisant

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

Depuis près de 10 ans, le Passage des Arcades, rue du Docteur Leroy, en plein centre-ville, est devenu une véritable zone de non droit en particulier en fin de journée, (trafic de drogue, insécurité, squat et intimidation aux entrées du passage, désertification commerciale...). Faits facilement constatables par soi-même.  Régulièrement les locataires et riverains ont d'ailleurs fait part de leur ras-le-bol dans la presse locale.

 

Depuis quelques années, les commerçants de la rue, le conseil de quartier ont chacun oeuvré pour redonner vie et bonne image à cette artère de notre ville. Un marché  a ainsi vu le jour, le jeudi soir, à l'initiative de la commission animée par M et Mme Huaumé.

 

Cette situation bien connue de tous n'est plus aujourd'hui acceptable. La fermeture du passage la nuit, actée depuis des mois, semble enfin voir le jour ! A 100 jours des élections municipales, cette communication semble bien opportune. Attendons néanmoins de voir sa mise en oeuvre...

 

 

Une décision radicale très tardive

Cette décision radicale attendue, mais très tardive, est le fruit du laisser-faire qui a régné durant toutes ces années.

Depuis près de 10 ans, je me suis régulièrement rendue sur place à la demande de locataires et commerçants et suis à plusieurs reprises intervenue  auprès du maire du Mans et des Présidents de Mancelière Logement (bailleur social). Chacun se renvoyant la balle...

 

Cette décision acte aussi d'une municipalité qui capitule, faute d'avoir à temps pris les bonnes mesures en matière de lutte contre l'insécurité. Après le Parc de Tessé, le Passage du Commerce, le Passage des Arcades est le nouvel espace dont les entrées seront pourvues de grilles ou portail. 10 années d'inaction ont créé une situation telle, que la seule solution est de fermer cet espace.

 

 

Une décision insuffisante

Cette mesure, à laquelle je suis favorable au regard de l'urgence de la situation devra nécessairement s'accompagner d'autres actes: caméras de vidéosurveillance, patrouille police municipale, reconquête des espaces publics, aménagements urbains, éclairages publics, solutions à la vacance des logements...

 

Beaucoup reste donc à faire pour que ce secteur de l'hyper-centre retrouve sa sérénité et son attractivité.

Commenter cet article