Journées du patrimoine: le patrimoine manceau,une richesse à mieux protéger

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

Pour tous ceux qui aiment et oeuvrent en faveur du patrimoine, l'année 2013 est importante puisque seront fêtés les 30 ans des Journées Européennes du Patrimoine et les 100 ans de la loi fondatrice en France de la protection des Monuments Historiques. Formidable loi de 1913 !


 

Les Français et le patrimoine: une histoire d'amour

 

L'attachement des Français à leur patrimoine est immense: le succès de ces Journées de septembre le prouvent, le programme dense proposé en Sarthe l'illustre. Affluence record dans des lieux ouverts exceptionnellement au public, animations et visites de lieux familiers mais méconnus.

 

Au Mans, les trésors de la Cathédrale présentés ce week-end sont à ce titre un événement pour lequel on peut s'attendre à accueillir de nombreux curieux.

 

L'affection que nous portons à notre patrimoine est à la hauteur de l'investissement de ceux qui le soignent, le restaurent et le valorisent. Enorme.  

 

Il fait partie de notre quotidien, il vit, il n'est pas une nostalgie, il est une richesse dynamique.

 

Les acteurs privés, les associations jouent un rôle essentiel; les collectivités locales également. La loi du 31 décembre 1913 en créant  la protection des monuments historiques a permis de conserver notre patrimoine dans de bonnes conditions et de sauvegarder des métiers d'art, des savoir-faire et de développer des techniques nouvelles de restauration. Mais attention !

 

Au Mans: peut mieux faire

 

Au Mans, depuis mai 1974, seul le Vieux-Mans-Cité Plantagenêt est couvert par un plan de sauvegarde et de mise en valeur dit « secteur sauvegardé » qui protège cet ensemble exceptionnel.

 

Hélas, à l’extérieur de ce secteur sauvegardé et hors périmètre « monument historique » (rayon des 500 mètres), il n’existe pas de protection particulière pour notre patrimoine. Pourtant certains quartiers de notre ville (ex : quartier du Jardin des Plantes, avenue Bollée et ses abords) présentent une grande cohérence architecturale, urbaine et patrimoniale.

 

Pour cette raison, depuis quelques années déjà, je plaide au Mans en faveur de la création d'une Aire de Mise en Valeur de l'Architecture et du Patrimoine (AVAP ancienne ZPPAUP).


Cet outil donne la possibilité aux communes de jouer un rôle actif dans la gestion et la mise en valeur de leur patrimoine. Elle protège des ensembles situés hors du champ de compétences de l’Architecte des Bâtiments de France et qui peuvent se trouver menacés par des projets immobiliers notamment. Des projets de construction sont régulièrement évoqués dans certains secteurs très prisés de notre Ville (jardin des Plantes, Bollée notamment).

 

Par ailleurs, l'AVAP permet aux propriétaires de bénéficier d'une défiscalisation de certains travaux liés à l'amélioration et à la mise en valeur extérieure de l'habitat. L'une des forces de l'AVAP est sa capacité à s'intégrer dans un projet global de développement urbain, économique, social et culturel.

 

De nombreuses villes en Sarthe se sont dotées de cet outil, des territoires également (Pays Vallée du Loir avec 41 communes). Notre Ville doit progresser en matière de protection du patrimoine dans les années à venir. Il le mérite.

 

Belle occasion en cette période de célébration du centenaire de la loi de 1913 que de réfléchir et faire des propositions ambitieuses...

 

 

 

 

Commenter cet article