Les quartiers: les oubliés des transports en commun

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

r312_setram420.jpgIl a récemment été décidé que la SETRAM serait de nouveau l'entreprise chargée d'assurer les transports publics sur Le Mans Métropole. La Communauté urbaine a reconduit sa délégation jusqu'en 2016 en lui fixant une feuille de route: faire des économies.

En cette période où chacun est appelé à faire des efforts, la SETRAM aussi en fera. Si sur le principe, on ne peut que s'en satisfaire, il est hélas regrettable que ces économies se fassent sur le dos des usagers que nous sommes.

7 MILLIONS DE KILOMETRES/AN

Il est prévu que le nombre de kilomètres parcourus
annuellement par les transports en commun (bus, tram)  reste identique: 7 millions.
Dans le même temps, il est décidé de renforcer les grandes lignes là où c'est le plus rentable.
Conclusion: les petites lignes, celles desservant nos quartiers risquent d'être délaissées.

Je regrette cette manière d'agir qui déséquilibre notre ville: il y a ceux qui ont la chance de vivre sur la ligne de tramway et les autres.

Dès 2010, le processus va commencer avec la réduction des services le dimanche, la réduction des horaires…

Cette logique économique s’éloigne de la logique de service public à laquelle je suis attachée. 

 

 UN MAUVAIS SIGNE

Ce désengagement sans précédent est un mauvais signe alors que le soutien aux transports publics doit être une priorité environnementale.


Le tramway est une réussite mais il ne faut pas se reposer sur nos lauriers !

Personne ne peut être contre la recherche de nouvelles recettes commerciales mais pourquoi baisser l’intervention publique?


Pour convaincre les personnes encore réticentes à prendre les transports en commun, il faut se donner plus de moyens pour aller les chercher là où elles sont. Les salariés seront mis à contribution avec une hausse allant de 19 à 54 % entre 2010 et 2016.


Même si certaines lignes sont déficitaires, ce n’est pas le moment de réduire la voilure.

 

http://www.lemans.maville.com/actu/actudet_-Transports-publics-coup-de-frein-sur-les-depenses-_loc-1200390_actu.Htm

 

 

Commenter cet article