Sécurité au Mans : l’imposture socialiste

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

en-kiosque.gif 

 

 

Les récents événements survenus dans le tramway, relatés dans les colonnes de la presse locale, mettent en lumière l’imposture de la municipalité socialiste en matière de sécurité.

Petite musique bien connue

La petite musique mancelle est bien connue : "dormez en paix, Le Mans est une des villes les plus sûres de France". C’est la stratégie du marchand de sable.

 

La réalité est pourtant bien différente, pour preuve le témoignage ce matin des délégués syndicaux de la SETRAM "les élus ne prennent pas leurs responsabilités, pour eux, tout va bien., il n'y a pas de problèmes". La situation actuelle mérite une réponse énergique que le maire du Mans et son adjoint à la tranquillité publique sont incapables d’apporter.

 

Hypocrisie et angélisme

Sommet de l’hypocrisie quand l'adjoint à la tranquillité réclame sur son blog un renforcement au niveau national des « moyens des forces de l’ordre », il refuse les mêmes moyens au niveau local. Vendredi dernier, déclarent ce matin les délégués syndicaux dans Le Maine-Libre, "on nous a dit qu'il n'y avait pas de budget pour çà !"

Les contrôleurs, en première ligne, mais aussi les usagers se plaignent et sont victimes du climat d’insécurité.

Pour conclure, l'angélisme a donc toujours cours du côté de l'Hôtel de ville ! L'échec de la municipalité sur le dossier de la sécurité rappelle celui de Lionel Jospin sur ce même dossier en 2002...

 

Photo: Le Maine-Libre aujourd'hui.

Commenter cet article

jeando 17/11/2010 23:31


sans être des geeks confirmés, certains membres de la majorité municipale sont passés au numérique et tiennent des blogs. sans aucun doute ces elus internautes naviguent sur les différentes
publications politiques, locales comme nationales. je suis surpris qu'aucun ne réagisse à tes commentaires. certainement sont-ils juste suffisamment dociles pour voter sans enthousiasme les projets
de Jean Claude, mais pas assez convaincus pour les défendre face à une contradiction argumentée. les manceaux ont les élus qu'ils méritent. 58 % étaient d'accord avec cette majorité aux ordres.


Rouillon 10/11/2010 20:10


Il faudra bien un jour traiter la violence au Mans ( en France) car cette délinquance qui en décourageant le travail génère la pauvreté et d'en finir avec la politique de l'excuse, de l'angélisme
et de l'impunité.