Tristesse et espérance

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

 

PSinauganne.jpg 

Gaulliste authentique et généreux, Philippe Séguin savait allumer la flamme de l’engagement. Comme toute une génération de militants RPR, il a guidé mes premiers pas en politique. C’est avec une immense tristesse que j’ai appris sa disparition ce matin. Je me souviens de sa force de conviction, de ses talents d’orateur, de sa chaleur humaine et, au dessus de tout, de son amour de la France. Il avait la Nation dans le sang.


Son message ne disparaîtra pas. Le gaullisme et la France partagent le même destin. Philippe Séguin a semé l’espérance.

« Puisque tout recommence toujours, ce que j’ai fait sera, tôt ou tard, une source d’ardeurs nouvelles après que j’aurai disparu », cette citation de Charles de Gaulle s’appliquera, j’en suis intimement persuadée, à la postérité de Philippe Séguin.


photo: Philippe Séguin en 1997 lors de l'inauguration de la permanence du RPR au Mans avec François Fillon.

Sur Le Point.fr : Les larmes de Fillon

Commenter cet article