Une nouvelle augmentation d'impôts injustifiée !

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

3543679818_0ce90bbcd7.jpgUne fois encore, la Ville du Mans et la Communauté urbaine ont décidé d'augmenter la pression fiscale ! En 2010, nos impôts progresseront de 2%.

Cette décision s'est prise sans moi, j'ai, hier, voté contre. Pourquoi?

 

1ère raison: des actes en contradiction avec les discours

 

Lors du Conseil municipal du 04 mars 2010, 10 jours avant les élections régionales, une présentation très appuyée sur les difficultés croissantes des manceaux nous a été faite. Suffisamment insistante pour m'attendre à un geste de la municipalité.  En faisant en 2010 une pause la municipalité avait l' occasion de montrer aux manceaux que la collectivité savait aussi par sa politique fiscale être à leurs côtés. Et bien non !

Il y a donc les discours à quelques jours du 1er tour des élections et les actes 15 jours après.

Régulièrement on entend les groupes politiques au sein du Conseil municipal déplorer que le gouvernement n'agisse pas suffisamment en faveur du pouvoir d'achat. Au Mans pourtant, dès que la majorité le peut elle augmente la fiscalité directe et indirecte (tickets de bus et tram, billets d'entrée dans les piscines...).. Au final, tout celà fait beaucoup, en particulier pour les classes moyennes qui ne bénéficient pas de tous les abattements.


2ème raison: l'augmentation n'est pas anodine

 

Un locataire selon la base fournie par les services financiers de la Ville du Mans paiera 11 euros environ de plus par an.
un propriétaire toujours selon cette base paiera 24 euros de plus par an (taxe foncière) et 11 euros de plus par an de taxe d'habitation= 35 euros

en 2009, j'ai déjà personnellement payé 45 euros de plus de taxe foncière par rapport à 2008. Chacun fera son calcul pour sa propre situation et constatera cette réalité.



3ème raison: l'Etat honore ses engagements

 

Les dotations d'Etat sont au rendez-vous. Les recettes fiscales également : la Taxe Professionnelle réformée est intégralement compensée en 2010 par l'Etat.

Les blocs communal et intercommunal ne sont pas touchés profondément par la réforme contrairement aux allégations de la majorité qui cherche à justifier comme elle peut cette augmentation de la pression fiscale....


Au final, rien ne la justifie!  C'est devenu une mauvaise habitude.
Pourtant, l'attractivité d'un territoire, sa capacité à attirer de nouveaux habitants (dans un contexte où l'on en perd) dépend aussi de sa politique fiscale.
Lors de l'acquisition d'un bien ou d'une location, chacun se renseigne sur le montant de la taxe d'habitation ou de la taxe foncière.


En résumé, une pause était possible.  A se demander quand même si cette décision n'est pas destinée à anticiper le coût pour le contribuable de l'éventuelle relégation du MUC en Ligue 2...



http://tv.lepost.fr/2010/04/08/2023682_l-info-du-07-04-2010.html

Commenter cet article

sacha roboam 09/04/2010 16:38


Salut Anne depuis 2002 jusqu'à aujourd'hui la fiscalité Mancelle a augmentée de 17% en huit ans soit une hausse chaque année depuis 2002 de 2,125% énorme .