Une rencontre émouvante

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

La-Rafle_fichefilm_imagesfilm.jpg

 

Vendredi soir au Mans, j'ai rencontré Joseph Weismann, survivant de la Rafle du Vel d'Hiv' dont la vie a inspiré le film "La Rafle".

 

Raflé le 16 juillet 1942, à l'âge de 11 ans, Joseph Weismann est resté 4 jours au vélodrome d'hiver dans des conditions atroces avec 8 000 autres personnes. Il est ensuite déporté à Beaune-la-Rolande où il découvre l’enfer du camp d’internement. Un repas par jour, une soupe et un morceau de pain.
  Il y vit l’humiliation: assigné à des tâches dégradantes, à des tâches d’adultes qui dépassent ses forces. Il est arraché à ses parents... Il s'évadera de l'horreur du camp avec un autre enfant, se cachera en Sarthe plusieurs années....


Ce qu'il a vécu à 11 ans est terrifiant, dépassant l'entendement.


Malgré tout, aujourd'hui, et alors que la voix des survivants se fait de plus en plus faible, Joseph Weismann continue de la porter auprès des plus jeunes. Inlassablement, il fait entendre sa voix de témoin faisant passer la flamme de la
mémoire de génération en génération.

 

"Si l'écho de leur voix faiblit, nous périrons". Paul Eluard

Commenter cet article

Julien-LeMans 12/08/2010 09:52


Hormis le coté " politique de ce blog avec la petite guerre UMP/PS " c'est bien un des articles hors ville du Mans que je trouve très intéréssant, il faut préserver ce devoir de mémoire et ne pas
oublier que cela pourrait un jour recommencer ...

J'ai eu la chance de pouvoir assister à une intervention de Mr Henri Joinovici au cinéma Le Royal au Mans après le film la rafle et c'est très intéréssant d'avoir le point de vue d'une personne qui
à vécu ses atrocités.

Cordialement.