Insécurité au Mans: la Gauche prisonnière de son idéologie

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

L'article paru samedi dans Ouest-France consacré à la question de la sécurité au Mans me conduit à écrire ici quelques lignes de réaction.

 

Alors que la question de la sécurité est l'une des préoccupations des Manceaux, l' édition de samedi confirme que la décision de l'opportunité d'équiper le centre du Mans de caméras de vidéoprotection est "encore reportée". Les raisons invoquées, dans les colonnes du quotidien, par la municipalité sont les désaccords existants au sein même de la Gauche mancelle.

 

Sur un sujet important, concernant le quotidien des Manceaux, la cacophonie règne et freine du même coup l'avancement de ce dossier.

 

Pourtant, la sécurité est présentée comme prioritaire par certains candidats à la primaire socialiste...

 

Pourtant, sachant qu'elle part avec un énorme déficit de crédibilité sur le sujet, la Gauche devrait se montrer unie...

 

Pourtant, la candidate socialiste soutenue par le maire du Mans en a fait un thème majeur en déclarant récemment à Marseille vouloir être "la présidente de la sécurité"....

 

En déplacement au Mans en fin de semaine, Martine Aubry réussira-t'elle à ressouder une Gauche mancelle divisée? Pour ma part, c'est sans hésitation que je voterai favorablement pour toute délibération traitant efficacement de l'insécurité au Mans. La vidéoprotection est un outil parmi d'autres que la Municipalité doit pouvoir expérimenter. Elle aura mon soutien.

Commenter cet article