Place des Jacobins: les pavés viendront d'Inde....

Publié le par le blog d'Anne BEAUCHEF

En début de semaine, le Maire du Mans avait convié les élus du Mans à découvrir les matériaux retenus pour la Place des Jacobins.

 

Il s'agira de pavés de grès pour l'ensemble de la Place (semblables à ceux se trouvant dans la cour du Carré Plantagenêt) et du béton désactivé pour le marché alimentaire, pour des raisons pratiques de nettoyage.

 

Les matériaux en eux-mêmes m'ont semblé adaptés. J'ai néanmoins exprimé avec quelques autres collègues des réserves quant à leur mise en oeuvre en particulier sur l'ordonnancement des pavés.

 

 

A ma question concernant la provenance des pavés, m' a été répondu: d'Inde.... !

 

D'Inde? Après les pavés chinois pour la 1ère ligne de tramway, l'Inde serait donc le nouveau fournisseur de Le Mans Métropole ! Je regrette profondément ce choix.

 

Un véritable non sens au moment où chacun plaide pour plus de patriotisme économique. Le ministre du redressement productif pose aujourd'hui-même en marinière Armor-Lux avec un robot moulinex en main en faveur du made in France !

C'est un non sens aussi en termes de développement durable (bilan carbone). Sans bien sûr parler des conditions dans lesquelles ces pavés sont peut-être fabriqués, avec une main d'oeuvre à bas prix bien souvent composée d'enfants.

 

Aucune offre française n'existe-t'elle dans ce secteur? Y avait-il un surcoût ?

 

 

Je déplore ce mauvais signal donné par une collectivité de l'importance de Le Mans Métropole.

 

Devons-nous nous résigner sur ces questions? Je ne le crois pas !

 

 

 

 

 


Commenter cet article

Penser la France 21/10/2012 17:02

Je ris , jaune ; certes , mais je ris devant la tombée de masque de monsieur soulard , " un pourfendeur " du capitalisme (sic) et grand défenseur de "l'europe sociale" ( re-sic) .Ignorez vous
monsieur , que ce qu' il reste de Notre République, fait parti ce cette europe de malheurs ? Il est vrai que pour les gens comme vous les patriotes , le produire en France, la nationalisation des
secteurs clefs de l'économie etc... sont certainement des valeurs dépassées a la vue non seulement de vos propos , mais également des actions de ce qu'il reste de votre parti . Votre attitude
opportuniste ,cette manière de faire, me fait penser a Danton , d'un côté , vous criez '' Vive la République ", enfin la "république" du PGE, et de l'autre vous négociez avec l'oligarchie, pour
l'oligarchie contre le peuple que vous prétendez défendre, mais qui n'est pas dupe ... Petit coup de griffe , également a notre hotesse , madame, il est préférable , d'aimer le "Produit en France"
par le peuple de France dans sa diversité au "Made in France "... " Ma patrie , c'est la langue française "disait A.Camus, car l'Europe nous impose l'anglais pour dissoudre les Nations, car une
patrie sans langue propre n'est plus une Nation, et de fait n'est plus la République .

le blog d'Anne BEAUCHEF 19/10/2012 22:13

Bonsoir Jean-François, en fait je me place en amont de l'appel d'offres.

Ma proposition est la suivante: il faudrait à l'avenir qu'en amont de son appel d'offres (pour un projet d'aménagement par exple) la collectivité se renseigne sur les lieux de production existant
en France.
En fonction de ces réponses, à elle d'ajuster son cahier des charges puis de passer son appel d'offres.
Si en France, il n'existe pas de lieux de production, des pavés de grès retenus pour les Jacobins, il aurait été mieux de le savoir avant l'appel d'offres et donc de revoir notre projet.
Nous aurons l'occasion d'en reparler en CoPil tram. C'est un sujet sur lequel on doit pouvoir progresser en revenant sur nos habitudes, peut-être.
Pour la marinière, à voir ! J'essaierai de trouver plus "made in sarthe"!
A bientôt. Anne

Jean-François Soulard 19/10/2012 21:21

A ma chère collègue Anne.Tu as oublié un seul paramètre dans ton analyse,il tient en 3 mots "code des marchés".Demande aux collègues de ton groupe Valentin et Isabelle qui siègent régulièrement aux
commissions d'appel d'offre.Ces 3 mots imposent aux collectivités un appel d'offre très souvent européen pour ce type de marché.Il est par exemple interdit par le dit code des marchés de préciser
que "seuls les produits issus d'Europe sont acceptés".Je regrette tout autant que toi que ces poduits viennent d'Inde, mais comment l'interdire dans ce "marché ouvert et cette concurrence libre et
non faussée" que tu as défendue par ailleurs.Il faut assumer ses choix. Alors,à quand te voir en marinière et portant un robot moulinex....

Laurent 19/10/2012 19:37

Le Patriotisme économique ?!? C'est la nouvelle tarte à la crème à la mode. Oui, nous sommes dans une économie mondialisée où les pavés peuvent venir d'Inde ou de Chine. Oui, nous profitons tous
des bas salaires des pays d'Asie pour leur faire fabriquer nos jouets et nos ballons de foot. Tous les jours, qd nous remplissons nos caddies, nous participons à la mondialisation. C'est la réalité
et c'est irréversible ...Ce qu'il faut, c'est une bonne TVA anti délocalisation et vendre des voitures et des Airbus aux Indiens. Alors, retroussons nos manches !!! On y va ???

pénélope 19/10/2012 11:07

Après le "Made in France" on va déposer la marque "decided by JeanClaude", Un choix "decided by JeanClaude" devra être autoritaire, ne pas tenir compte de l'interet collectif et ne supporter aucune
contradiction. Ce choix des pavés indiens est à ajouter à la liste des "decided by Jeanclaude" ou figurent déjà entre autres, les loups pour l'arche de la nature, le multiplexe donné à Pathé et
payé par les fonds publics ou le soutien opaque au club de foot..